Monocycle

Issu du cirque, très utilisé en jonglerie et dérivé du grand bi, le monocycle est constitué d’une roue, d’une selle et d’un pédalier. Contrairement au vélo, la plupart des monocycles n’ont pas de chaîne et les manivelles sont directement fixées sur l’axe de la roue sans démultiplication. La selle est plus longue et plus étroite à l’avant qu’à l’arrière afin de permettre un meilleur maintien.

Les monocycles trial et street ont des pneus plus large (19×2.5 en général) que celui d’un monocycle basique, permettant la pratique du street et du trial. La différence principale avec un monocycle standard est la solidité (jante double paroi, axe à la norme ISIS, et manivelles renforcées). Une poignée est fixée au bout de la selle pour faciliter les sauts. Les monocycles freestyle (ou artistique) sont conçus pour faire toutes sortes d’acrobaties tout en restant sur le monocycle. Le freestyle est pratiqué seulement sur le plat, on pourrait comparer le freestyle au patinage artistique. C’est aussi ce type de monocycle qui est utilisé dans les cirques modernes.

Le vélo trial et le monocycle sont des sports de franchissement d’obstacles en milieu naturel ou artificiel. Ils utilisent toutes sortes d’éléments tels que palettes, voitures ou poutres pour constituer un parcours. Discipline de force d’équilibre très impressionnante.

 

Pierre Sturny

Montreux Acrobaties

Case postale 1224
1820 Montreux 1